Les vertiges

La sensation de vertige correspond à l’impression de mouvement de l’espace autour la personne concernée.
Le système vestibulaire, situé dans l’oreille interne permet la perception des mouvements de la tête et du corps. Ce système fonctionne en association avec les yeux et la sensibilité proprioceptive. Les informations provenant de chaque capteur est intégré par le cerveau.

Le vertige vient du désaccord entre le mouvement vu et le mouvement perçu par l’oreille interne. Lorsque le cerveau intègre des informations discordantes perçues par l’oreille interne et la vision, alors, la sensation vertigineuse se produit, avec un syndrome végétatif plus ou moins marquée (nausées, vomissements…).
Il existe le vertige physiologique, dans lequel la sensation désagréable est provoquée par la confrontation du duo vision-vestibule avec une situation inhabituelle. C’est le vertige que l’on ressent en hauteur.
Le vertige pathologique est lié à une pathologie de la perception vestibulaire et/ou visuelle. L’anomalie peut être située au niveau de l’organe lui même ou au niveau de la transmission neurologique.

Les “cristaux” au niveau de l’oreille interne peuvent entrenner des vertiges positionnels. Il s’agit du VPPB (Vertige Paroxystique Positionnel Bénin). Son traitement est obtenu par manipulations.